Affaire de gros sous ?

Article envoyé par formulaire de Papè

Pour ceux qui ne s’en seraient pas aperçu, sur les étranges lucarnes et dans tous les médias, il n’est question que d’une activité, baptisée « sport », pour l’occasion, mais qui n’est qu’une énorme affaire de gros sous, le « football ».

Ne sachant de quoi il retournait, j’ai regardé, pas longtemps il faut dire, car rien de bien intéressant. Si j’ai bien compris, 23 « joueurs » deux équipes de 11 bonhommes vêtus de couleurs différentes, et d’un seul vêtu de noir, courent après un ballon rond. Personnellement, j’estime que, passé 14-15 ans, courir en culotte courte après un ballon est inepte, et être en sueur comme ils le sont, fait bestial. Ais je bien tout compris. Cela ressemble à ces jeux de gosses, genre « ballon prisonnier » ou « le foulard », car il semble que le bonhomme en noir doive attraper le ballon que les autres s’évertuent à lui retirer des mains lorsqu’il s’en approche trop. Alors commence un « jeu » débile qui consiste à se passer le ballon, ici, là, toujours le plus loin possible des mains du jouer en noir. En avant, en arrière, de côté, etc. etc. cela recommence inlassablement, le ballon passant d’une couleur à l’autre. Cela devient vite rasoir. Si l’on ajoute à cela que ces personnes s’attrapent, se bousculent, se donnent des coups de pieds dans les tibias, se roulent par terre avec des grimaces dignes de grand guignol, on a vite fait le tour de la question. Qui plus est, il y a des gens assis sur des gradins qui g…t à tout rompre. Pourquoi ? Il m’a été donné de voir d’autres genres d’activités avec des règles précises. Le rugby, où les joueurs sont tenus d’avancer, le volley-ball où trois passes et pas plus, le tennis ou un seul coup pour passer à l’autre, etc. Mais là, rien, il ne se passe rien. Qui peut m’expliquer !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.