Un village qui n’en est plus un.

Article envoyé par formulaire – de Thierry.

Je suis etonné de voir ce que nous prépare la mairie avec son nouveau PLU. Encore plus étonné de voir qu’ils espèrent une augmentation du village de plus de 350 habitations !!!!! ce qui represente à la louche, plus de 600 personnes dans le village. 

Personne ne dis rien ? Personne ne trouve étrange ce lotissement qui sort de terre en bas de notre village alors que l’école est totalement hors norme ! problème de chauffage, d’isolation, de toiture…. et je viens d’entendre en parcourant votre blog que le maire a precisé qu’à saint genis » on ne fera venir que des personne agées » c’est une blage ??? 

Ils ont perdu la tête à la mairie ? Comment va on faire pour la gestion de l’eau avec cet étalement si rapide ? A qui profite le crime, si je puis dire. J’imagine qu’une belle augmentation de la population verra une belle augmentation de la paye du maire….. Toujours la même chose. Et tout le monde trouve cela normal. 

7 commentaires dans “Un village qui n’en est plus un.

  1. Sylvia Mion

    Inutile de crier au loup, pour le moment nous sommes toujours avec un règlement d’urbanisme qui n’existe pas, mais avec des lotissements qui se réalisent on se demande encore comment? Avec l’aval sachez le de la communauté de commune qui a la responsabilité d’étudier les permis de lotir. Ceci dit,le règlement d’urbanisme proposé pour le PLU n’applique toujours pas les lois en vigueur.Nous avons a plusieurs reprises interrogé le maire concernant le travail effectué par le cabinet en charge du dossier, sachez qu’il n’est pas satisfait de leur étude mais qu’il continu à les employer, pour cause plus de
    200 000€ dépensé depuis 2003 pour ce PLU, véritable scandale mais ne vous inquiétez pas tout va bien .24000€ budgété en plus pour un cabinet d’avocat auquel s’ajoute les 12000€ déjà engagé. Ces chiffres vous donne le tournis à nous aussi, nous faisons tout notre possible pour alerter sur les erreurs, les manques, les infractions sur ce dossier, nous espérons mois après mois qu’enfin nos recommandations seront prises en compte ,avec comme but que ce PLU ne soit pas à nouveau l’objet d’une procédure longue et coûteuse,,c’est mal parti.

    1. Jordi

      Madame Mion, sachez d’une part que le règlement… ou plutôt l’un des documents actuellement en vigueur sur notre commune est le règlement national d’urbanisme RNU. Il y en a bien sur d’autres, concernant les risques, la gestion des eaux… Donc de dire que nous sommes toujours avec un règlement d’urbanisme qui n’existe pas ou n’applique toujours pas les lois en vigueur est faux. Sachez aussi que le cabinet en charge du dossier comme vous le dites, n’est plus le même qu’au début. Vous semblez l’oublier. L’ancien ayant mis la clef sous la porte pour des raisons quelque peu curieuses, mais personnelles. N’y voyez pas là un affront de ma part, mais je suis étonné de votre méconnaissance du sujet quand vous parlez de la communauté de communes. Avant la réalisation de toute extension, il faut bien évidement étudier l’impact environnemental, l’intérêt général et l’utilisation comme la gestion des différentes ressources. L’eau étant une denrée des plus précieuses, il est tout à fait normal que la cdc mette son nez là où est sujet sa consommation. J’en terminerai en vous avouant tout de même que je reste attentif et respectueux du travail des élus de l’opposition. Le travail finit toujours par porter ses fruits. Soyez patients.

      Un habitant de La communauté de communes

      1. Monique

        Bonjour Jordi.

        Il est vrai qu’en l’absence de PLU avec un PADD obsolète, c’est le Rnu qui fait office de texte officiel sur notre commune. Mais n’oubliez pas que malgré cela, certaines infractions ont tout de même lieu, concernant l’urbanisme. C’est ce que voulait souligner Sylvia Mion.
        Après comme vous l’avez justement dit, il y a d’autres documents, qui doivent être consultés dans les modifications du paysage urbain. Et ce n’est pas toujours le cas. Surtout quand on souhaite, comme notre Maire, faire passer ses terrains inondables en terrains constructibles.

        Demandez au préfet, qui prendra la réelle responsabilité de cet acte.

  2. Sylvia Mion

    Je maintiens que notre règlement d’urbanisme actuel n’est plus en vigueur, remplacer par le RNU et je maintiens que le règlement qui nous a été proposé il y a déjà plus de deux ans en consultation ne respecte pas les lois actuelles. Si maintenant vous détenez le nouveau tout nouveau règlement d’urbanisme de la commune, je vous serais infiniment reconnaissante de bien vouloir m’en faire une copie, car en tant qu’élue de ce village je n’ai rien. Juste un exemple dans le règlement d’urbanisme proposé qui était un projet il étant encore question de COS.Je n’irai pas plus loin dans les détails.

    1. Jordi

      C’est une question de termes employés. Comme il n’y a plus de règlement sur la commune hormis quelques exceptions, le Rnu fait foi. Le PLU est en cours d’élaboration. Ce qui veut dire qu’il vous faudra au moment voulu dénoncer ce qui ne va pas. La procédure est parfaite et permet toutes contestations, mais au moment voulu. Curieux tant de fougue à un moment qui n’est pas propice. Vos collègues qui étaient présents lors de la dernière réunion ont il me semble bien compris le « mécanisme » administratif.
      Je n’irai moi non plus pas plus loin dans les détails.
      Bon courage pour la suite.
      Jordi

  3. Laurent COUNORD

    Merci Jordy de votre participation et de l’intérêt que vous portez au travail des élus de l’opposition.
    Je crois que nous sommes nombreux à avoir des avis similaires sur les faits qui se déroulent depuis quelque temps sur notre commune quant à la gestion municipale, même si nous ne le montrons pas de la même manière.
    Il est vrai que parfois, nous ne sommes pas bien informés sur cette gestion ou tout autre matière concernant les collectivités, et je peux vous assurer que l’équipe municipale fait de son mieux pour que cela continue.
    Mais nous, nous faisons à notre tour de notre mieux pour parvenir à nos fins : informer et garder un œil sur les décisions prises avec l’argent des Saint-Génisiens, notre argent.

    Cela peut pour certains porter à sourire, pour d’autres, pousser à la réflexion, mais vous pouvez par contre être sûr que nous irons toujours au bout de nos possibilités, afin que des réponses soient données à toutes nos interrogations, nos doutes et nos suspicions. Croyez bien que nous le faisons et nous le ferons, au moment voulu, comme vous le dites si biens.

    Les arcanes de l’administration, du monde politique et juridique sont parfois opaques, difficiles à comprendre. Il faut souvent énormément de temps pour réussir à bien définir les responsabilités d’un maire, d’une adjointe, des conseillers, tout comme à les faire reconnaître…
    Nous l’avons.

    Je serais heureux de continuer avec vous, oralement, cette discussion. Si vous le désirez, vous pouvez laisser vos coordonnées à la rédaction qui transmettra.
    Merci à vous.

    Laurent COUNORD

  4. stella

    Bonjour, que pensez vous de ces véhicules qui traversent de long en large la commune dans une pétarade ? presque à nous dire  » voyez , regardez moi , j’existe »….
    Je dis  » commune » car pour moi un village est rythmé par le son de la cloche, où chacun respecte l’autre et les lois. Nous ne serions pas là à tergiverser sur la construction de murs, si l’on vivait dans une commune où l’on s’inquiéterait du bien être de l’autre et de tous et pas seulement du sien.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.