Un avant toit bien menaçant !

Un morceau de la toiture d’un des plus vieux bâtiments de Saint-Genis des Fontaines menaçait sérieusement de s’effondrer. Des travaux ont été engagés

La vieille famille d’ouvriers agricole habitant là depuis plus de trente ans a du être relogée afin que la propriétaire puisse les lancer. Nous sommes nombreux à penser qu’une bâtisse comme celle-ci, au cœur de notre village, aux intérêts historiques et économiques aussi important, devrait à terme redevenir la propriété de la commune. De beaux projets pourraient alors rehausser notre village parmi les incontournables, mais ceux de terrains de tennis couverts et de nouvelle mairie ont eu gain de cause aux yeux de la municipalité, pour le futur de Saint-Genis des Fontaines. Dommage !

4 commentaires dans “Un avant toit bien menaçant !

  1. manu

    Carlos et ses fils sont très sympas. Je les connais depuis plus de 25 ans. La propriétaire cherchait par tous les moyens à les mettres dehors depuis qu’ils ne travaillent plus pour elle. Alors même si ils ont toujours habité là gratuitement eau et electricité comprise un accord est un accord et tout le monde a droit à un logment decent.

  2. nath740

    très sympa gratuitement depuis 30 ans !!!!!! et il faut rajouter que la propriétaire est madame Pages qui voulait vendre en 2013, date à laquelle cette famille avait dit qu’elle partirait, puisque ne travaillant plus pour elle. Le maire s’est jeté sur l’affaire et ce n’est surement pas parce que plusieurs litiges et procès l’oppose à cette propriétaire, ni qu’il fait tout ce qu’il peut depuis des années pour lui rendre la vie difficile, non ce n’est pas dans les habitudes de notre maire !!!! ca m’étonne qui il n’est pas déjà inspecté chez monsieur counord qui vit à coté en pretexant qu’il a detruit le toit …. Aujourd’hui, nous avons une propriétaire qui doit faire des travaux pour reloger gratuitement une famille qui n’a jamais sorti un euro de sa poche pour ce logement, pour moi c’est tout simplement honteux. La france part en c…..

  3. Laurent COUNORD

    Merci de vous préoccuper de ma situation Nath740.

    Je vous rassure, le problème est qu’une poutre supportant un avant-toit menaçait de tomber sur les escaliers de ces locataires, avec tous les risques que cela comportent. Cela s’appelle un danger imminent et je dois reconnaître que la mairie a réagi comme il se doit en informant puis interdisant l’accès.
    La teneur de l’engagement entre locataires et propriétaires ne concerne que ces deux parties. Pour ce qui est de mon voisinage proche avec cette bâtisse en mauvais état. Je n’ai reçu aucune visite, ni du maire, ni de la secrétaire de mairie, ni d’aucun expert. D’autres personnes ou services plus consciencieux y ont pensé. Je me serais fait, à défaut de plaisir, l’obligation de leur proposer une visite de mon habitation entièrement rénovée du sol à la plus haute tuile. Elle comporte deux entrées, une avenue maréchal Joffre et une Georges Clemenceau. Elle m’apporte aujourd’hui tout ce dont j’ai besoin, intérieur comme extérieur en mettant tout de même un seul petit bémol. Elle a le même numéro de rue que mes voisins en situation quelque peu difficile. Qui sait, nous aurions pu peut-être conclure cette visite par un amical petit apéritif… 🙂

  4. Laurent COUNORD

    Merci de vous préoccuper de ma situation Nath740.

    Je vous rassure, le problème est qu’une poutre supportant un avant-toit menaçait de tomber sur les escaliers de ces locataires, avec tous les risques que cela comporte. Cela s’appelle un danger imminent et je dois reconnaître que la mairie a réagi comme il se doit en informant puis interdisant l’accès.
    La teneur de l’engagement entre locataires et propriétaires ne concerne que ces deux parties. Pour ce qui est de mon proximité avec cette bâtisse en mauvais état. Je n’ai reçu aucune visite, ni du maire, ni de la secrétaire de mairie, ni d’aucun expert. D’autres personnes ou services plus consciencieux y ont pourtant pensé. Je me serais fait, à défaut de plaisir, l’obligation de leur proposer une visite de mon habitation entièrement rénovée du sol à la plus haute tuile. Elle comporte deux entrées, une, avenue maréchal Joffre et une, Georges Clemenceau. Elle m’apporte aujourd’hui tout ce dont j’ai besoin, intérieur comme extérieur, en avançant tout de même un seul petit bémol. Elle a le même numéro de rue que mes voisins en situation quelque peu difficile.
    Mais qui sait, nous aurions pu peut-être conclure cette visite par un amical petit apéritif… 🙂

    Laurent COUNORD

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.