Poésies d’Arlette Février-Muzard

PETALES DE ROSES

J’envoie des mots au vent
Qui les métamorphose,
Dans un souffle charmant,
En pétales de roses.
Il y a des fleurs du mal
Qui vous veulent du bien,
Et puis des fleurs de bien
Qui vous veulent du mal,
Vas savoir…
Moi, je nourris mes rêves
Des désirs de mes jours,
Il n’y a pas de trêve,
Il n’y a que l’amour,
Pour toujours …
Ma muse musicienne
M’a égrené des notes,
Un canard se déchaine,
Mais à qui donc la faute
Mon amour?

Arlette Février-Muzard

REBELLE

Une eau de tristesse coule de mes yeux
Signe de faiblesse où es-tu mon Dieu?
File ma jeunesse et mes vingt printemps
Le ciel est en liesse lorsqu’on a vingt ans!
Mais le temps qui passe alourdit nos pas
Quoique l’on y fasse on ne revient pas.
Regarder au loin
Sans se retourner
Fixer le destin
Oublier le temps
Où l’on était bien
Laisser le printemps
Noyer ses chagrins
Une eau de tristesse coule de mes yeux
Telle une caresse qui viendrait des cieux!
L’invisible des choses me fait réfléchir
Moi, rebelle qui n’ose même pas… mourir!

Arlette Février-Muzard

Laisser un commentaire