Plus c’est gros, plus ca passe !

Notre maire répondait dans l’indépendant aux questions choisies par ce journal * comme beaucoup de maire l’ont déjà fait.
Nous nous attendions, bien entendu, à une langue de bois et un constat de sa part tout aussi bon que mensongé, et nous devons reconnaître que le personnage a bien été à la hauteur.

* Plusieurs questions ont été posées par la rédaction, sur quelques sujets épineux. Elles n’ont malheureusement pas été choisies.

Quand les élus de l’opposition lui demandaient comment il comptait faire avec une école obsolète pour accueillir les nouveaux arrivants des lotissements en construction, il répondait : « nous n’accueillerons que des vieux « . Nous sommes donc heureux de voir qu’il se décide enfin à adopter un projet phare de cette opposition : miser sur un agrandissement et une rénovation de l’école, à défaut dans créer une nouvelle.

Qu’il puisse dire que le président de l’ADREP confond l’intérêt général et privé en est risible. Et nous vous expliquerions avec plaisir pourquoi, s’il n’y avait pas à l’heure actuelle plusieurs plaintes déposées à son encontre ainsi qu’une enquête pour suspicion de fraude fiscale, d’abus d’autorité, de corruption et de favoritisme. Mais le président de cette association a apporté une réponse dans ce même journal.

La ou le bat blesse est que nous devront mettre la main au portefeuille pour un terrain de tennis couvert à plus de 800.000 euros, revu à la hausse lors du conseil municipal. Alors que rien ne vaut la terre battue, en extérieur dit Rafael Nadal. Mais nous ne sommes peut-être pas le département le plus ensoleillé de France !

Et pour finir, nous avons été tristes d’apprendre que les personnes plus âgées du village, moins mobiles que les autres, devront bientôt prendre la voiture pour aller voir leur médecin sur la route de Brouilla. On peut dire que c’est une bonne avancée pour le village, et pour la zone privée du maire ou sont déjà implantés de nombreux commerçants. Mais au fait, une autre enquête se déroule justement sur le fonctionnement de cette distillerie ! Au moins de savoir que notre maire ne se représentera pas permettra sûrement à ce que la justice puisse faire son travail sans entrave.

Un commentaire dans “Plus c’est gros, plus ca passe !

  1. DUNYACH Jean Pierre

    Le journal « l’Indépendant » présente, depuis quelques semaines, le constat à mi-mandat de maires des Pyrénées Orientales.

    Le 25 mars 2018, ce fut au tour de Raymond Lopez, édile de St GENIS, de tenter de se faire briller. Sa présentation est édifiante. L’homme y apparaît tel qu’en lui même : sur la photo, il semble jaillir de la page, poitrine en avant, toisant, défiant déjà ceux qui voudraient le contredire, tel un matamore de cirque. Le maire de Saint Génis dans toute sa splendeur ose parler de l’âme du village, alors qu’il le conduit immanquablement vers le précipice !
    Voici dans quelles mains se trouve notre village. Grands seront les regrets de certains lorsqu’ils se réveilleront de ce cauchemar. Ce serait trop long de reprendre tous les échecs et inepties que nous devons à ce maire, certains feront date :
    La Maison Navas, au coût exorbitant, dont on se demandera longtemps où sont passés les moellons constituant le mur à ouvertures en ogives, l’enlèvement du mur provocant l’affaissement du plancher supérieur !
    L’achat de la partie de la cave Pagès devant servir à pratiquer les « NAP », (Nouvelles Activités Périscolaires), projet abandonné avant que la réalisation n’en soit commencée ! Et pour cause : fin des NAP ! La démolition des cuves a provoqué l’affaissement du plancher, (une habitude?), imposant des travaux, donc des surcoûts …
    Nous pourrions noter son nouvel engouement pour le photovoltaïque, dont il voudrait doter une inutile salle de tennis destinée à une poignée de joueurs (900 000 euros!), alors que la nouvelle salle de la Prade, qui pourrait servir pour cette activité, en est démunie, tout comme la cave Pagés, au toit pourtant tout neuf.
    Cerise sur le gâteau, le maire se vante de ce que la Cour des Comptes aurait décrété en 2017 : « St Génis des Fontaines est l’une des communes les mieux gérées du département ».
    Gros problème : la Cour de Montpellier, consultée, « informe que le dernier contrôle portant sur cette commune date de plus de 10 ans ».
    Monsieur le Maire est pris la main dans le sac des fausses informations que d’aucuns appelleraient « mensonges ». Une autre de ses habitudes ?
    S’il existe encore dans le village un habitant attiré par les méthodes de ce maire, il ne devrait plus se poser de question sur le pourquoi de l’engagement de celui-ci, ainsi que sur les motivations de celle qu’il envisage comme successeur.
    Notons que si des maires n’apprécient pas forcément leur Opposition, le notre est le seul à avoir attaqué frontalement un Président d’association du village, association qui a eu le malheur de lui tenir tête, finissant ainsi de se singulariser, de très déplaisante façon,

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.