Perpignan : capitale européenne du vin

 Photographie et article du journal catalan – 16 novembre 2018

Le vendredi 12 octobre, à l’Hôtel-de-Ville de Paris, une délégation catalane a reçu très officiellement la charte « Perpignan, ville européenne du vin ». Cette délégation était composée de : Joëlle ANGLADE, adjointe au maire de Perpignan, conseillère communautaire déléguée à l’Agriculture, la Viticulture et l’Agroalimentaire ; Jean-Claude ESTIRACH, Grand-Maître de la confrérie La Commende Majeure de Roussillon ; et Philippe BOURRIER, président du Comité Interprofessionnel des Vins du Roussillon (CIVR).

Perpignan est la première ville française à recevoir ce titre de « Ville européenne du Vin Dioniso. Traditionnellement, jusqu’ici, c’était essentiellement des villes espagnoles ou italiennes qui étaient ainsi honorées. C’est par le biais du réseau RECEVIN (un réseau de villes européennes du vin implanté dans 11 pays qui atteint près de 800 villes), présidé par José CALIXTO, que ce projet a pu voir le jour. RECEVIN a pour but de défendre la richesse des territoires viticoles et leurs appellations d’origine, de faire entendre la voix de ces territoires au Parlement européen et auprès des institutions européennes.

 

Pendant les deux journées passées à Paris, les membres de la délégation catalane ont pu rencontrer de nombreuses personnalités plus ou moins liées au secteur vini-viticole et, surtout, mettre en avant le potentiel du vignoble roussillonnais. Ils ont même été invités à un grand moment de célébration très couru dans la capitale : la Fête des vendanges à Montmartre.

Pour Joëlle Anglade, « Une série d’événements va marquer l’année 2019 à Perpignan, puisque nous allons être en quelque sorte la capitale mondiale du vin ! C’est un rendez-vous très important, si j’osais je dirais même « historique », qui va nous permettre j’en suis convaincue, au niveau de la promotion de nos productions, d’écrire une nouvelle page de l’histoire de la vigne et du vin en Roussillon. Les premiers contacts au niveau de l’organisation événementielle se sont avérés très positifs, à nous maintenant de contribuer pleinement au succès des manifestations programmées localement autour de ce titre de Ville européenne du vin ».

D’ici la fin de l’année en cours, une réception en mairie de Perpignan pour la signature de la charte suivie d’une conférence de presse, préciseront plus en détails les objectifs de ce « label », European Wine City, attribué l’an passé à Cambados (commune de la province de Pontevedra en Espagne, située dans la communauté autonome de Galice), et en 2018, actuellement, à Lisbonne (Portugal).

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.