Monsieur le Préfet à Saint Genis.

Le Conseil municipal réuni accueillait le mercredi 12, Monsieur le Préfet des Pyrénées-Orientales. Après un café et quelques viennoiseries, un tour de table fut fait pour les présentations. Notre maire expliqua qu’il gravitait autour du conseil depuis plus de trente ans. Une vraie carrière ! 

 
Puis la petite troupe réunie se dirigea vers le cloître. Un agréable moment où ils purent redécouvrir ce superbe lieu. N’hésitez plus, amis Saint Génisiens, si vous n’avez pas encore visité ce trésor communal. Il suffit de faire abstraction de la moquette synthétique. Affaire de goût ! 
La visite continua au jardin, à l’arrière du cloître. Un jardin dans un état d’abandon, mais l’équipe en place balbutia quelques promesses, notamment celle d’en faire un petit écrin de merveilles. Il suffit de ne pas être pressé. Cela ne fait que dix ans qu’ils sont en poste.

Pour clôturer cette matinée ensoleillée. Le Préfet suivi la petite troupe sur le terrain de la future mairie. Le maire lui expliqua qu’elle était grandement attendue par la population, tout comme les terrains de tennis couverts. L’ensemble ne coûtera pas moins de 3 800 000 €, mais qu’est que c’est pour une commune comme la nôtre ? Cela videra bien entendu les caisses et ne laissera plus rien pour la réfection des trottoirs, des rues, des écoles, plus rien pour les associations d’aide à la personne, aux seniors… Envolé, l’espoir de voir une vraie médiathèque, comme chez nos voisins, de rénover notre petite salle des fêtes chargée de souvenirs. Enfin plus rien, ou alors il faudra emprunter. 
 
Comme si nous ne payons pas assez d’impôts sur notre village. 
Une bien belle matinée de juin, 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.