L’opposition quitte le conseil municipal

Dès le début du conseil, le maire à la mine fatiguée, renfrognée, a repris ses habitudes virulentes envers l’opposition. La présence de la jeune Adeline Dupont assise à ses côtés dans le fauteuil désormais vacant de Jean Louis Got y étant surement pour beaucoup.

Après s’être félicité d’avoir, siégeant au conseil, la correspondante de l’Independant : «  la meilleure depuis bien longtemps… d’après ses mots qui se voulurent humiliants pour Jacques Pelet qui le renvoya immédiatement dans les cordes, il présenta donc la nouvelle venue, comme la DGS, embauchée depuis le 1er octobre !

À ces mots s’en suivit un long silence. Un silence mis à profit pour essayer de comprendre comment une jeune femme peut occuper un poste comme celui-ci sans en avoir les compétences ni le diplôme. Mais aussi comment le maire avait-il pu décider seul, sans en passer par le conseil, d’une embauche de ce type ? Le poste de la catégorie A avait bien été créé, mais aucune embauche à ce poste n’a été proposée au conseil, comme le veut la législation en vigueur.

De plus, nul doute qu’une femme de Gendarme en poste à Saint Genis, présente dans le bureau du DGS pour en occuper le poste, à s’immiscer dans la gestion des administrés sans que la totalité du conseil en soit informée, va encore accentuer les suspicions de connivence. Déjà que beaucoup de Saint Genisiens n’osent plus pousser les portes de notre gendarmerie, les choses ne vont pas s’arranger. À moins qu’une nouvelle mutation soit envisagée.

Au bout de quelques minutes seulement, les élus de l’opposition ont lu un communiqué puis ils quittèrent la salle du conseil. L’un d’eux d’ira à sa sortie, « … cette salle n’est plus un symbole du peuple et de la démocratie. Elle est bien plus celui de la dictature et des agissements abjects d’une première adjointe et de son maire mégalomane.

Communiqué du Groupe des élus de la liste «  Saint Genis tous ensemble »

Mesdames messieurs les conseillers municipaux, monsieur le maire,

Les comptes rendus de nos conseils municipaux souvent incomplets ne reflètent aujourd’hui plus la réalité de nos réunions. Quand ils ne sont pas mensongers, comme celui que vous nous proposez de signer.

Au point trois de l’ordre du jour, il est écrit : Nathalie Regond-Planas, 1 er adjointe, demande s’il y a des candidats… C’est un mensonge.

Mensonge quand vous nous dites que vous ne connaissez pas, monsieur le maire, la teneur d’un recours qui vous oppose à la SCI Marie. Mensonges quand à la demande d’informations sur les devis en cours (free par exemple) vous nous dites que vous n’avez pas de documents, mensonge quand vous nous annoncez ouvrir un poste et avoir une personne en vue, alors qu’elle était déjà présente et active dans le bureau du DGS, avant que nous en soyons informés…

Vous nous écartez systématiquement de tous les dossiers, en transgressant volontairement nos lois républicaines. Cette entrave aux principes de démocratie et de fonctionnement de notre rôle d’élu d’opposition est inacceptable.

Dans ces conditions et dans l’attente de saisir l’ensemble des services compétents afin que cessent vos agissements, nous avons décidé ce soir de quitter ce conseil.

11 commentaires dans “L’opposition quitte le conseil municipal

  1. Cornu Marié France

    Jusqu où ira ce dictateur ? c est une honte quand cela cessera t il ?
    Merci à notre opposition, il faut que les Saint Genissiens ouvrent enfin les yeux .

  2. TOP Chantal

    Je ne comprends pas le paragraphe concernant une femme de gendarme présente dans le bureau de la DGS …..

    1. La rédaction

      Bonjour
      Apparemment, la personne qui doit occuper le poste de Directrice générale des services est la femme d’un gendarme en poste sur la même commune.

      1. Dominique

        Pour être Directeur Général des Services on doit posséder un diplôme cette personne ne l’a pas, en la présentant ainsi le Maire et la correspondante de l’Indépendant lui font courir le risque qu’elle soit accusée d’usurpation de fonction. Pour une jeune femme qui possède d’après ce que j’ai pu lire un master en droit ça commence mal.Le poste a été supprimé comment est ce possible que le maire puisse seul le recréer?

    2. jeniquelefiscdu13routedebrouilla

      la pauvre, quand elle sera qu’il la embauché parce qu’il ne pouvait pas se permettre de prendre une personne titulaire, connaissant tous les rouages, qui aurait pu dèmanteler toutes ses ficelles . dire qu’elle sera responsable sur son argent des erreurs de gestion comme tous les dgs …. ca il n’a pas du lui dire. mais je suis sure qu’il a du déjà essayer de mettre sur le dos du regretté jean louis les erreurs et magouilles. si il ne l’a pas fait, ca ne va pas tarder…..

  3. le petit curieux

    Nous ne remercierons jamais assez la correspondante du journal local de nous avoir imposé ce triste sire. Ce dernier va jusqu’à la féliciter publiquement. Je suppose que la nomination à un poste bien défini doit répondre à des critères précis, y compris les fonctions du mari. Qu’en pense le Préfet ?? Rien, comme d’habitude.

  4. Christian

    La dame DUPONT est specialiste en droit internationale mais pas specialiste  » du droit LOPEZ » !! Mais ca va venir

  5. Pierre FONTANA

    Étant présent au Conseil municipal du 12-09 je peux préciser que concernant le point N° 3, l’opposition a demandé qui peut se porter candidat à l’élection des représentants du « groupement d’achat » de la Communauté des Communes.
    Le Maire et la première adjointe ont répondu que seuls les élus Communautaire le pouvaient. Sur ces dires, il n’y a donc eu aucune autre proposition de candidature.
    On peut se poser la question : à quoi sert alors ce vote ?
    Mensonge
    Des Conseillers Municipaux peuvent siéger à « ce groupement d’achats », à partir du moment où ils se portent candidat et sont élus par le Conseil Municipal. Le Maire et la première adjointe ont donc fait procéder au vote, en truquant celui-ci par des affirmations mensongères.
    Faux en écriture :
    Le procès-verbal du Conseil Municipal du 12-09 précise que Mme Nathalie Regond-Planas a demandé avant le vote s’il y avait des candidats. Entièrement faux, puisque le Maire avait précisé que seuls les représentants au Conseil Communautaire pouvaient être élus.
    Par de tels agissements, l’équipe municipale menée par le Maire prouve une fois de plus qu’ils ne savent fonctionner que par le mépris et le mensonge.

    1. isabar team

      Ce qui prouve bien cette fois si que la première adjointe avec ses airs de sainte nitouche et ses : »je suis là pour le canaliser… » ou « vous verrez quand ce sera moi ca ira mieux… » ne vaut pas mieux que lui…. qu’elle est prète à tout pour y arriver….. meme a demander à des amies d’écrire des mensonges pour servir sa cause

    2. Fred

      Le faux en écriture est devenu pour la première adjointe et le maire un deuxième challenge;,qui des deux aura le meilleur résultat?Je vous rassure la première adjointe est la digne héritière, elle doit être ravie qu’une poire soit devenu directrice des services. Enfin ces deniers a elle seront préservés ,car comme directrice de service la nouvelle assurera toutes les responsabilités. C’est vraiment dégueulasse de manipuler ainsi une personne qui depuis des mois à montrer son attachement à la cause de l’équipe de la majorité municipale.Elle est encore étudiante en droit, et justement le fait qu’elle soit en couple avec un gendarme va donner à ces deux « escrocs » l’argument supérieur. « nous, on ne savais pas, c’est pas de notre faute etc etc » Bienvenu Madame Dupont si vous avez quelques sous en réserve faite très attention vous pourriez très vite vous retrouver sans sou.

  6. le petit curieux

    Notre dynamique correspondante de l’Indépendant devrait faire comme Véronique Paraire dans la rubrique Argelès sur Mer du 8 novembre. Cette dernière dresse le portrait du nouveau Directeur Général des Services de cette ville, c’est à dire son CV; D’où il vient, son parcours, et sa photo, ses compétences. En fait rien à cacher. Pas comme à St Génis là où le saigneur du village mène son monde à la baguette. Et d’obéir, et de courir, les bons éléments du Conseil. Sauf ceux (celle) qui déjà se défilent. Une chance, les oranges ne sont pas très chères.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.