Les record les plus fous du foot.

article paru sur lesaviez vous.net  lire l’article sur le site de l’auteur

Alors que les demi-finales de la Ligue des Champions viennent de se terminer, et que le spectacle proposé lors de celles-ci a atteint des sommets rarement atteints dans la compétition, avec d’improbables retournements de situation que tout le monde pensait impossible, le monde du foot a pris plaisir à regarder en arrière pour vérifier si de tels miracles s’étaient déjà produits. L’occasion est donc belle pour revenir sur différents records du football, dont certains vraiment insolites et qui ne seront probablement jamais battus.

Des chiffres effarants

On connaît tous les records de buts inscrits et de récompenses gagnées par les monstres que sont Messi et Ronaldo. Plus récemment, on s’est enthousiasmé devant les records de précocité qu’a battu Killian Mbappé, qui continue à chaque journée de Ligue 1 de figurer parmi les buteurs du championnat, et qui devrait battre encore d’autres records d’ici la fin de sa carrière. Mais il en est d’autres qui devraient échapper à tout le monde, même à Maradona, bien que celui-ci, fait très étonnant, ait sa propre religion. Par exemple, la fameuse récompense du Ballon d’Or, nommant le meilleur joueur de foot de la planète de l’année, offre un record étonnant, celui du joueur le plus vieux ayant obtenu cette récompense. À 41 ans, c’est Stanley Matthews qui reçoit cette récompense, pour ce qui était alors la première cérémonie du Ballon d’Or en 1956. À moins d’une incroyable longévité de Ronaldo, on voit mal ce record être battu un jour.

Le record le plus attendu est très certainement celui de la plus large victoire, et là, le score est sans appel et dépasse même celui d’un match de rugby écrasant. Avec un score de 149 à 0, même le plus déséquilibré des matchs de l’Histoire n’arriverait jamais à un tel résultat incroyable. La raison de ce score fleuve entre les clubs malgaches de l’ES Emryne et l’AS Adema ? C’est que les joueurs d’Emryne voulaient punir leur coach pour une raison aujourd’hui oubliée, et ont donc délibérément marqué ces 149 buts contre leur camp. Ce record date de 2002, et ne devrait jamais être battu à moins d’une nouvelle révolution d’un effectif. Avec 149 buts contre son camp dans un même match, ils détiennent aussi ce record qui auparavant appartenait à Catane qui avait marqué 4 fois dans ses cages contre le Milan AC en 1961, mais involontairement cette fois.

Des matchs légendaires

Cette année, avec la crise des gilets jaunes, de nombreuses rencontres ont été annulées et déplacées à une date ultérieure, au grand dam de la plupart du public français. Mais qu’ils ne se plaignent pas car ils ne vivent pas en Ecosse, où les conditions météorologiques sont autrement plus problématiques. En 1979, un match de Coupe entre Falkirk et Inverness fut annulé un total hallucinant de 29 fois. On imagine la détresse des joueurs et des supporters de l’équipe visiteuse qui ont dû préparer 29 fois leur déplacement pour voir le match annulé à chaque fois.

Le record le plus impressionnant du football est peut-être celui de la plus grande affluence qui, là-aussi, à moins d’une révolution dans les stades dans les siècles à venir, ne sera pas battu de sitôt. Dans un stade Maracaña en fusion pour la finale de la Coupe du Monde 1950, la quatrième de l’Histoire, le Brésil affronte l’Uruguay devant 210 000 personnes en délire. Et le drame sera grand puisque le Brésil perdra cette finale devant son public, entraînant plusieurs décès tragiques dans le stade. Fort heureusement, les nouvelles normes de sécurité éviteront de voir ce record battu pour préserver la vie des fans.

Le Maracaña, détenteur d’un record parti pour durer

Et puis l’absurde

Enfin, les records du foot dépassent parfois le cadre du terrain et sont proches du ridicule. C’est le cas du record tenu par la mascotte du club de Bury an Angleterre qui, sans jouer évidemment, a réussi à se faire exclure 3 fois au cours de la saison pour ses provocations incessantes envers les supporters adverses. Son nom était Robby the Bobby, et l’homme à l’intérieur de la mascotte n’aura tenu que cette saison avant de se faire logiquement renvoyé. Et voilà un record que, pour sûr, Mbappé n’aura jamais !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.