Le PLU de Saint Génis au conseil communautaire

Photographie du site de la CDC – lire l’article et l’ordre du jour sur le site

La prochaine séance publique du conseil communautaire se déroulera le vendredi 18 octobre à 18 h 30 au siège communautaire d’Argelès-sur-Mer.

Il y sera question notamment au 14e point de l’ordre du jour, du projet de PLU de Saint Génis des Fontaines. Les conseillers devraient y donner leur avis. Un point intéressant quand on connaît les nombreuses remarques faites par l’opposition ou par l’association ADREP à propos, entre autres, des terrains inondables de notre maire rendu par un coup de baguette magique constructible. Harry Potters n’a qu’à bien se tenir. La relève est là. 

À suivre…

3 commentaires dans “Le PLU de Saint Génis au conseil communautaire

  1. Josephb

    J’aimerais comprendre pour quoi monsieur counord et son équipe son contre la nouvelle mairie. L’autre et vieille et avec des marches difficiles à monter.

    1. Laurent COUNORD

      Bonjour Joseph.

      Nous l’avons plusieurs fois expliqué, sur ce blog, dans les discussions… Ce n’est pas le fait que ce soit une mairie qui nous chagrine le plus. C’est plus le fait que d’autres solutions beaucoup moins onéreuses existaient. Effectivement, l’ancienne est un peu vieillotte, les marches la rendent difficile d’accès et elle a réellement besoin d’un petit coup de neuf, mais n’oublions pas que nous faisons partie d’une communauté de communes, que les prérogatives du maire ne sont pas aussi nombreuses qu’auparavant et qu’elles vont encore diminuer.

      Alors sincèrement, plus de 600 m² pour un coût avoisinant les 3 000 000 € ! Est-ce bien là l’ordre des priorités ? Nous savons tous que notre école, vieille dame qui à bien rendu service, comporte des espaces non occupés et inutilisables. Souvenez-vous des problèmes de température et d’isolation. L’hivers approche. Que ferons-nous quand nous serons au pied du mur et que notre village devra en urgence trouver une solution à une école obsolète, voire dangereuse pour nos enfants. Nous ne pourrons que dire : il aurait fallu… Le rôle d’une équipe municipale et de son maire est de prévoir, d’anticiper, d’avoir le sens des priorités afin de ne jamais être pris au dépourvu. Pas de se faire plaisir dans la réalisation de structure qui ne soigne que l’ego.

      Pour conclure, je pense sincèrement que d’autres solutions nous auraient permis de gérer en amont le problème d’une vieille mairie ainsi que celui d’une école qui ne répondra bientôt plus aux exigences que nous sommes en droit de lui demander.

      Mais encore une fois, le maire nous a bien avouer en Conseil municipal, le sourire aux lèvres : ne vous inquiétez pas, quand je partirai, il ne restera plus beaucoup d’argent dans les caisses. Une de ses rares promesses qu’il va pourtant bien tenir.
      Dommage !

      Laurent COUNORD

  2. DUNYACH Jean Pierre

    Effectivement, la mairie actuelle n’est pas « top », comme l’on dit de nos jours. Surtout si on la compare avec celles de nos plus proches voisins. La même question me revient en boucle : comment font-ils, sans plus de revenus ni d’entreprises que nous ? Ben, simple. Le but du principal élu n’est pas le même : servir, ou se servir. Classez le notre dans la case qui vous semble la mieux appropriée. Puis, on reufleuchi. Normalement, les communautés de communes et autres regroupements auraient dû amener une réduction de personnel dans les communes, puisque transfert de compétences, donc une baisse de besoin en espace. (Et ce n’est pas terminé). Le fait étant constaté au niveau Hexagonal, par la Cour des Comptes. La recherche d’une solution, avec le bâti actuel possession de la ville, nous amenait vers d’autres pistes que la construction d’un nouvel immeuble, immeuble prévu totalement déconnecté de la nécessité. Je n’évoque pas l’aspect architectural. A mon avis la cave Pous correspond exactement aux besoins recherchés. Très bien située, parking existant, vraiment dans la ville, extension envisageable, et ce qui ne gâte rien, une façade agréable à l’œil. On ne gère pas une commune selon des caprices, des intérêts particuliers, sans concertation. A l’avenir il conviendra de s’en souvenir !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.