Il viendra bien assez tôt…

Message envoyé par formulaire de Arlette Février-Muzard.

Bonjour à tous,
Je viens de terminer de lire « Il viendra bien assez tôt » de M. Laurent COUNORD et je dois bien l’avouer j’ai adoré ! Ce Monsieur est une belle plume qui oscille dans la plus pure lignée du thriller et du fantastique.

A travers ses mots, j’ai essayé de trouver l’âme de cet homme.
Il a compris que l’essentiel est invisible, par le thriller il nous captive en nous faisant découvrir les plus sombres aspects du futur pour nous faire comprendre que c’est à nous et à nous seuls de créer notre avenir.
Je pense que M. Laurent COUNORD est un assoiffé de recherche existentielle buvant au poin d’eau de la mer pour trouver ce carburant nommé « FUTUR ».
J’aime sa façon d’écrire… c’est un dernier rempart à l’intolérance, au mal être, et à l’insuffisance du coeur des hommes. « Avant de devenir quelqu’un, il nous faut être n’importe qui mais JAMAIS n’importe quoi ».
Ce monde est un puzzle géant, il nous fait comprendre que nous ne sommes que des minuscules pièces à la recherche de nos limites, petits morceaux d’univers perdus, c’est la création de demain.
Continuez à laisser vagabonder votre imagination M. Laurent COUNORD pour retenir et fixer à jamais sur du papier les sentiments qui nous traversent tous un jour ou l’autre. Parce que l’amour est la seule richesse valable en ce monde, le seul bien tangible pour nous aider à traverser cette vie.
C’est nos actes actuels qui forgeront notre devenir.
Je vais lire le deuxième livre de M. Laurent COUNORD « Le choix » et je suis sûre d’y trouver tout ces frissons qui nous montrent que la vie est fragile et que notre avenir est dépendant de notre présent et de notre volonté, que tout c’est rien… et que rien c’est tout!
A nous d’agir … de choisir et surtout d’aimer!
Poétiquement vôtre : Arlette Février-Muzard

2 commentaires dans “Il viendra bien assez tôt…

  1. Laurent Counord

    Merci Arlette pour ce gentil mot.
    Je suis heureux que tu aies apprécié cette histoire, optimiste, qui conforte ma vision possible d’un autre « Humain ».

    1. arlette Février-Muzard

      Bonjour Laurent, le détour vers l’imaginaire s’impose pour s’offrir l’espérance de toute humanité! Tu passes boire un café quand tu veux… si la voiture de Claude est là… c’est que nous sommes à la maison, bisous.

Laisser un commentaire