Le duo maire-première adjointe rappelé à l’ordre par la préfecture !

L’opposition avait crié à la fraude sur l’élection en Conseil municipal des membres de la commune devant représenter celle-ci, dans un groupement d’achat communautaire. Le mensonge de ce duo municipal et leur tentative de le dissimuler sur le procès-verbal aura été vain. 

Après avoir mis le nez dans ce « bric à brac » que l’opposition considère comme frauduleux, la Préfecture a donc obligé la municipalité à réorganiser une élection. Elle s’est déroulée le 14 décembre 2017. Nul doute que notre premier magistrat aura usé de son imagination pour expliquer à sa manière ce triste mécontentement. 

Comme il aura dû prendre les devants pour transformer un poste de DGS fièrement annoncé dans l’indépendant par sa conseillère, en poste de secrétaire de mairie. Cette embauche ayant été soumise au contrôle de légalité des services de la préfecture comme celle-ci l’annonce aux élus de l’opposition dans son courrier en date du 27 novembre 2017.

Nous avons été habitués depuis des années à entendre de tout et surtout du n’importe quoi, mais il faut reconnaître aujourd’hui que grâce à l’opposition en place, cela prend parfois beaucoup de temps, mais nous finissons toujours par être informés.

Merci à eux, merci à la préfecture de faire son travail.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.