Conseil du 30.03.18

Réunion publique du conseil du vendredi 30 mars 2018

Le sujet étant très important et touchant le portefeuille de tous les Saint Génisiens, le maire Raymond LOPEZ a décidé de ne donner aucune information supplémentaire aux élus de l’opposition, afin qu’ils ne puissent pas se préparer dans la défense de nos intérêts. Le sujet restera ainsi flou, comme à son habitude.

 Enregistrement du conseil

 

Aide à la lecture de la séance du Conseil Municipal du vendredi 30 mars 2018

Appel des présents : de 0 à 1mn30

Communication : Compte-rendu Communautaire et Municipal : de 1mn30 à 10mn55

Point n° 1 : Décision du Maire

de 10mn55 à 12mn

Point n° 2 : Approbation du Compte Administratif 2017

de 12mn à 18mn

Point n° 3 : Approbation du Compte de Gestion 2017

de 18mn à 19mn55

Point n°4 : Affectation du Résultat 2017

de 19mn55 à 20mn55

Point n°5 : Vote des Taux d’Imposition 2018

de 20mn55 à 27mn

Point n° 6 : Vote du Budget Primitif 2018

de 27mn à 1h20mn

  • 35mn15  recettes et dépenses de Fonctionnement
  • 38mn35 : recettes et dépenses d’Investissement
  • 47mn  : Liste des Restes à réaliser
  • 54mn15  : Liste des Prévisions

Point n° 7 : Convention Servitude ENEDIS / Lavoir

de 1h20mn à 1h22mn

Point n° 8 : Groupement de Commande RGPD

De 1h22 à 1h25mn

Point n° 9 : Signature Convention Assistance Juridique

de 1h25 à 1h28mn

 

Fin de séance à 1h30 d’enregistement

4 commentaires dans “Conseil du 30.03.18

  1. GABLER GUY

    Je ne comprends pas ce manque de communication entre le Maire et l’opposition . Si ce manque présente un problème pour pouvoir réagir aux propositions, il faut systématiquement voter contre .
    Si un conseiller municipal s’est vu refuser la communication de documents nécessaires à l’exercice normal de son mandat,la
    délibération peut être annulée par le tribunal administratif .

    1. La rédaction

      Ne vous inquiétez pas monsieur Gabler. Des actions en justice contre le maire et son équipe, il y en a malheureusement beaucoup. Je pense qu’il y en aura encore, tant qu’ils agiront de la sorte. Nous avons de la chance d’avoir une équipe de l’opposition combative et réactive, qui se bat depuis 2008. Après les élections de 2014 où ils ont eu 42 % de voix, la donne a changé avec l’instauration de la proportionnelle. Sachez que le refus du maire à leur fournir les documents nécessaires à la bonne réalisation de leur tache est permanent. Heureusement qu’il y a d’autres possibilités que le tribunal administratif, long, très long pour traiter les affaires concernant les élus, afin d’avoir les documents que le maire ne souhaite pas leur fournir. Cela s’appelle la CADA (Commission d’accès aux documents administratifs). Même s’il faut attendre parfois plusieurs semaines, le maire se retrouve toujours dans l’obligation de répondre favorablement. C’est dommage d’en arriver là, certes, mais cela montre une fois encore la volonté du maire de ne pas travailler avec l’opposition. Il aura fallu des années pour lui faire entendre que la mutuelle communale était une bonne chose. Elle est maintenant en activité. Que les antennes de téléphonie devaient être déplacées, au nom du principe de précaution. C’est chose faite. Des dossiers plus épineux comme l’urbanisme et les marchés de travaux où des sommes très importantes sont en jeu, sont toujours dans le « collimateur » de ces élus de l’opposition. Ces élus sont aujourd’hui une force majeure de propositions et un garde fou à la gestion autocratique et parfois absurde de notre premier magistrat Raymond LOPEZ et de sa première adjointe, Nathalie REGOND-PLANAS, qui agit de la même manière. N’hésitez pas à vous rapprocher d’eux pour avoir plus d’informations sur leurs actions, ou sur la gestion de notre village. Merci de votre participation.

      Elus de l’opposition. Claude LOBJOIT, Laurent COUNORD, Sylvia MION, Jacques PELET et Annick GAYTON.

    2. axurit

      La délibération peut être annulé par le tribunal administratif !!!!! Bienvenue guy dans le monde politique. Un monde ou préfet et procureur de la république reçoivent des directives de Paris. Directives qui leur demandent de ne pas « taper » sur les élus locaux. Et il faut dire, qu’ils font correctement leur job. Le TA c’est la même chose. Vous voulez vous engager pour cinq ans dans une procédure pour documents non fournis. Vous perdriez du temps et de l’argent. Les élus ont le temps et dépensent l’argent du contribuable. Donc ils s’en foutent. Elle est là la réalité sur la promiscuité du parquet et du politique. Mais il faut reconnaitre que dans notre département, on bat tous les records. Voilà pourquoi nous intéressons de plus en plus les journalistes nationaux… C’est toujours les abus qui font déborder le vase.
      Les citoyens sont là pour voter, pour payer des impôts et la fermer. Et ce n’est que mon avis, mais je reste persuadé que tous les élus ont accroché dans leur dos une grande part de corruption. Pourtant peu sont un jour inquiétés. La justice est faite pour les justes, par pour ceux qui s’engraissent sur notre dos, parfois depuis des dizaines d’années grace à leur simple carte de parti politique. Surtout n’oubliez pas quand vous vous sentez floué, abusé… vous avez voté ! Alors maintenant que notre maire vient d’annoncer que sa première adjointe sera sa remplaçante, la représentante de la liste « Évoluer dans la continuité » (rien que le nom me fait rire.faites le tour du village et regardez ce qui s’est fait de bien, et de quand cela date !) aux prochaines élections, tirez vous directement une balle dans le pied. Ca ira plus vite.

  2. DUNYACH Jean Pierre

    Notre internaute ne comprend pas le manque de communication entre Maire et opposition. Si cela se résumait à cela, ce ne serait que le reflet du comportement de l’édile (enfin, un reflet pas très reluisant), non, ce qui est plus grave, c’est le manque de communication entre le Maire et son « équipe ». ¨Posez la question demandez à un « conseiller », (j’ai osé le faire, hi hi hi ), s’il connaît le plan de la future mairie.Non ! Ben c’est comme cela est sa réponse. Demandez lui si « on » lui a parlé en détail du futur pôle médical. Ben, non, c’est comme ça ! Demandez aussi aux intéressés qui devraient déménager. Ils n’en savent pas plus. Et dernière nouvelle, à Espira de l’Agly, le journal du 3 avril titre : « le pôle médical en question », le Maire a réuni une dizaine de professionnels : médecins, infirmières libérales, kiné, pharmacien, pour débattre …Débattre, vous avez bien lu, débattre, c’est à dire confronter les points de vue, les différentes solutions. Et le terrain choisi est situé en plein centre du village, et, au dernière nouvelles, loin de propriété du maire, pas au bout du monde, au nord de la voie rapide, sans accès piéton. C’est pire que du n’importe quoi, dénote une mégalomanie galopante, une vanité incroyable, une incapacité à gérer une commune, et à confondre intérêts particuliers et généraux. Il ne suffit pas de jouer au grand chef pour en être un. Il suffit malheureusement d’une poignée de suiviste, de béni oui oui (pour quel intérêt?), et de Judas, pour mener le village dans le trou. Et nous y allons tête baissée. A qui profite le crime ?

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.