C’est la rentrée

Le mois de septembre, s’est bien installé, et avec lui tous ceux qui reprennent le train-train annuel en laissant derrière eux tous ces beaux souvenirs de plages, de sable chaud, de soleil, de farniente et de grasses matinées. Même si les barbecues entre amis orchestrés par un rosé bien frais de l’une des caves de notre village – ce sont les meilleures – n’ont pas encore fait leurs adieux, il faut bien reconnaître que ça y est ! Nous finissons la première semaine de la rentrée, et il fera bientôt froid.

Vous avez pu le constater, les écoles de Saint Genis des fontaines reviennent à la semaine des quatre jours. Ce qui a failli nous pousser à dire : «  T’as qu’à croire ! » au petit Ulysse qui sautait de joie tout en criant : «  je dormirai un jour de plus… ». Il faudra que tu te lèves mon grand, car ton papa et ta maman travaillent. Toi tu iras à la crèche, chez la nounou ou chez qui tu veux, en espérant que ce soit possible. Tu apprendras en grandissant que les méandres de l’éducation nationale tout comme ceux de la politique n’ont de compréhension que pour celles et ceux qui vous les imposent. C’est comme ça. Et tu ne dormiras pas plus ni moins. Peut-être, seras-tu un peu plus perturbé, à force de changement mais… chut. Il ne faut pas se mêler des affaires des grands.

Bref, les gouvernements successifs ont toujours poussé les uns et les autres, ceux attachés à une couleur politique, à exécuter sans vergogne toutes les actions qu’ils estimaient bonnes pour leur mouvement. Ce qui nous emmène à ces retournements de situation, ces retours en arrières qui se moquent bien de ce que peuvent penser les premiers concernés, et qui sont maintenant tellement prévisibles. C’est comme cela. L’action du politique, au mandat national ou local, a toujours été plus conditionnée par l’ambition et une feuille de route que le bien-être des administrés, sinon, nous le saurions depuis longtemps.

Pour le blog aussi c’est la rentrée. Et il nous faut, nous aussi, chasser de nos esprits les douces journées en bivouac au bord de la rivière à tremper les pieds dans l’eau fraiche tout en surveillant du coin de l’oeil le repas qui fleure bon sur le feu crépitant. Merci tout d’abord à ceux qui se sont relayés pour vous donner quelques infos en égayant un tant soit peu les pages de saintgenisinfo. Merci à ceux qui ont continué à les lire. Merci aux petits nouveaux, à ces rédacteurs en herbes de tous âges et de tous horizons qui nous rejoignent. Car si les jours à se la couler douce sont bel et bien finis, l’info, elle, est riche et n’attend pas. Nous en avons sous le coude. Mais nous avons aussi de nombreuses nouvelles idées qui pourraient faire de saintgenisinfo le blog des Albères ! Pourquoi pas ?

N’hésitez pas et continuez à nous contacter, pour rejoindre l’équipe, pour soumettre une idée ou simplement donner une info.

Soyez forts, tenez bons, les prochaines vacances… Et bien, elles sont encore loin.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.