PLU, Parce que je le vaux bien ! Enregistrement audio

Une cinquantaine de personnes étaient présentes ce lundi 18 juin à la troisième réunion publique du PLU. Elle se déroula dans notre petite salle des fêtes Homs Jonca, en présence du Conseil municipal, des élus de l’opposition, du maire, de la secrétaire de mairie et curieusement, d’un nouveau bureau d’études « Archi concept », sans avoir tout au long de la soirée d’explication quant à ce brusque changement, en cours d’élaboration de ce plan local si controversé.

Les débuts furent difficiles. De petits cafouillages en réglages répétés, du son, du projecteur, pour finalement rebondir d’explications aussi chargées en bonnes intentions qu’une bonne grosse langue de bois, en inutiles évidences. Et ceci sous le regard impassible de notre maire qui était visiblement pressé d’en finir.

Nous apprîmes lors de cette réunion que la commune était très sensible au problème du logement, surtout chez les primo-accédants. Il suffit pour cela d’écouter l’enregistrement audio du Conseil municipal ou le maire rétorque d’un ton sec  » … Nous n’accueillerons que des vieux…  » À un élu de l’opposition qui lui fait part de l’obsolescence de la cantines et de l’école en général, pour s’en convaincre. Nous n’avons, par contre, pas été étonné par la conclusion de cette démonstration. Et d’une possible augmentation de la population de 700 personnes pour un petit village qui garderait avant tout son authenticité.

Ce fut au moment des questions réponses que le climat changea. À l’image de leur premier magistrat, les élus de la majorité restèrent tout d’abord muets aux questions pourtant très intelligentes du public. Est ce normal qu’un terrain soit renfloué en toute illégalité pour devenir constructible sur votre Plu ? Réponse du bureau d’études:  » euh… Non ! Mais… euh.. ce n’est pas le sujet ! » Visiblement gêné que ces terrains appartiennent au maire, qui attendit patiemment la fin, les yeux rivés au plafond qui se désagrège par plaques entières successives. Ils s’essayèrent ensuite à de petites piques destinées à tous ceux qui ne donnaient pas le sentiment d’approuver ce projet personnel du Maire, Raymond LOPEZ.

Puis une question très pertinente fut lancée, par une personne connaissant visiblement le sujet démographique. Elle fut malheureusement mal interprétée par le compagnon de la Conseillère Sirjean qui comme à l’accoutumé lors des réunions publiques monta sur ses grands chevaux sans savoir vraiment où aller. Osant tout, il traitera la personne du public de « Raciste », pour avoir pris la question tournant autour des relevées de « type de population » pour un thème populiste. Du grand DEVOS, à Saint-Genis, prouvant une fois de plus que celui qui n’entend rien, n’en comprends pas moins.

Les plus médisants diront qu’avec une route toute neuve conduisant à son affaire professionnelle, Castels des Blés, située sur le terrain de Palau, mais refaite par notre maire avec l’argent des Saint Genisiens, il faut bien qu’il montre son dévouement dans toutes les réunions publiques. Mais … Cela ne nous regarde pas ! Le fait est qu’il fut hué par le public qui le somma à se rasseoir afin qu’une réponse intelligente puisse être donnée à une question qu’il l’était tout autant.

Pour conclure, une maigre assemblée, mais de qualité, qui se rendit vite compte des intentions d’un maire qui botte en touche quand toute action, toute question, ou tout comportement va à l’encontre de ses objectifs, bien trop souvent personnels. Et d’un digne successeur, sa première adjointe, qui ne dira pas un mot, elle qui a pris l’habitude au conseil ou dans la rue de ne répondre qu’aux questions sans intérêts en prenant bien soins de s’échapper pour les autres. Après tout elle est juste prévue pour être la future maire ! Ce n’est pas comme si cela était important, vous ne croyez pas ? 🙂

Nul doute que les remarques, les critiques et les craintes pouvant désormais être inscrite par la population sur le cahier réservé en mairie à cet effet seront nombreuses et souligneront le caractère personnel d’un maire qui souhaite avant de partir construire une mairie pour son égo, des terrains de tennis couverts pour sa première adjointe et se faire un beau matelas de terrains constructibles en opposition avec la législation en vigueur, pour ses vieux jours.

Gageons que ses vieux jours ne soient pas plus pénibles qu’il ne l’imagine.

La justice nous le dira.

La Rédaction

4 commentaires dans “PLU, Parce que je le vaux bien ! Enregistrement audio

  1. interrogatif

    Le summum de la logique présenté par le cabinet de conseil (notons au passage que cette personne et son voisin – avocat je suppose- ne se sont pas présentés ) concerne la « nouvelle centralité » (quésaco). En effet cette « nouvelle centralité » comportera la mairie et …la pétanque et.. le tennis. Qui pouvait imaginer que le centre d’un village soit représenté par des terrains en terre, fut-elle stabilisée. En règle générale, ces installations sportives sont externalisées. Pas à St Génis, car le maire et ses 4 adjoints s’apparentent à 5 génies. Lorsqu’un nouveau projet est lancé, ne vous demandez pas à qui il va servir, mais à qui il va profiter.

  2. Clo Clo

    On raconte dans le village que l’association du contribuable du village a déposé une plainte contre le maire et la première adjointe au tribunal de Montpellier. Est ce vrai ?

  3. La rédaction

    Merci Clo Clo de votre intervention. Nous prenons de suite information auprès du Président de l’Association des Contribuables.

  4. J.P. DEFER

    Bonsoir Clo Clo

    L’association n’a déposé aucune plainte parce qu’elle ne dispose pas d’éléments d’information sur des paiements de travaux non-dûs, ou trop perçus par une entreprise de travaux publics. Car je pense que c’est à cela que vous faites allusion. Mais il est évident qu’elle se porterait partie civile si une plainte était déposée dans le but de récupérer une somme indûment perçue, de 150 000 euros par exemple, pour sa restitution au contribuable Saint-Génisien.

    Nous ne manquerons pas de vous tenir informé

    J.P.DEFER
    Président de l’association des
    contribuables Saint-Génisiens

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.