Un comportement du Conseil Municipal sourd à l’appel des personnes à mobilité réduite. Encore longtemps hors la loi ?

En séance du Conseil Municipal du 12 avril dernier, nous avons fait observer le peu d’écoute réservé aux personnes à mobilité réduite et l’absence d’investissements pour se mettre en règle des lois sur le handicap. Le maire a balayé d’un revers de mains la question évoquée, la première adjointe a mentionné un équipement aux écoles, un adjoint a balbutié une réponse ridicule, les autres conseillers de la majorité sont restés muets. Christophe Riti, l’un de mes collègues du secteur accessibilité de l’APF France Handicap qui mène son combat en faveur…

lire la suite