Don de sang: maintenant c’est urgent

Le mois de mai et ses multiples jours fériés conduisent chaque année à une baisse de fréquentation des sites de prélèvements. Cette année, la situation sera encore plus difficile en raison d’un calendrier qui favorise les ponts de plus longue durée. C’est le cas en particulier de la deuxième semaine du mois de mai, qui risque ainsi d’être « une semaine blanche » pour la collecte. Pour aborder cette période sensible et pouvoir répondre aux besoins des malades, l’EFS vise 100 000 poches en réserve début mai, alors que le niveau est…

lire la suite